« Retour au glossaire

Appareillage suite à une amputation du membre inférieur

Sur les plus de 16 000 amputations de membre inférieur, environ, pratiquées en France chaque année il existe plus de 8000 amputations majeures qui passent au-dessus du pied essentiellement représentées par les amputations transfémorales dont le nombre reste important par rapport aux amputations transtibiales.

De nombreux facteurs influencent le moment où le premier appareillage est réalisé: l’âge, l’étiologie de l’amputation, l’état général, le niveau de cicatrisation, les douleurs, les capacités cognitives.

Les prothèses provisoires, tout en permettant la verticalisation et la reprise de la marche, préparent le moignon à un appareillage définitif. Ces prothèses provisoires peuvent être portées pendant quelques dizaines de minutes, quelques heures, voire toute la journée, en fonction de l’état général, des douleurs de la victime.

Les appareillages définitifs sont réalisés lorsque l’évolution est jugée favorable, c’est-à-dire avec une possibilité de déambulation minimale avec des aides techniques lorsque c’est nécessaire, une cicatrisation quasiment complète et un moignon de volume pratiquement stable.

« Retour au glossaire