« Retour au glossaire

Aide humaine après consolidation

Les besoins en aide humaine de façon permanente après consolidation sont individualisés par la nomenclature Dintilhac comme les « dépenses liées à l’assistance permanente d’une tierce personne pour aider la victime handicapée à effectuer les démarches et plus généralement les actes de la vie quotidienne.

Elles visent à indemniser le coût pour la victime de la présence nécessaire, de manière définitive d’une tierce personne à ses côtés pour l’assister dans les actes de la vie quotidienne, préserver sa sécurité, contribuer à restaurer sa dignité et suppléer sa perte d’autonomie. »

Aide humaine à titre temporaire

Pour les besoins en aide humaine avant consolidation, cette même nomenclature précise que « les frais temporaires que la victime peut être amenée à débourser durant la maladie traumatique, … sont déjà susceptibles d’être indemnisés au titre du poste“Frais divers” » ; l’assistance d’une tierce personne à titre temporaire n’est pas un poste de préjudice autonome.

« Retour au glossaire