« Retour au glossaire

Infections à Nocardia

Les infections à Nocardia sont dues à des bactéries à Gram positif, aérobies strictes, qui appartiennent à l’espèce des actinomycétales. Il s’agit de bactéries telluriques, le plus souvent à l’origine d’infections opportunistes.

Les nocardia présentent souvent un caractère d’acido-alcoolorésistance et leur culture peut prendre plusieurs semaines ; la suspicion clinique d’une telle infection est donc à signaler au laboratoire de bactériologie.

L’inhalation de poussières contaminées et la transmission manuportée sont vraisemblablement les modes de contamination les plus fréquents.

Les atteintes viscérales et, plus précisément, les pneumopathies sont le mode de présentation clinique le plus fréquent. Elles peuvent entraîner une diffusion hématogène et des localisations secondaires .

Une immunodépression (alcoolisme, diabète, patients transplantés ou infection VIH) est souvent retrouvée dans ces infections . Trente pour cent des patients ne présentent pas de facteurs prédisposant.

Les infections systémiques à Nocardia s’observent habituellement chez des immunodéprimés, réalisant des pneumopathies subaiguës ou chroniques, nécrosantes, avec dissémination hématogène secondaire.

« Retour au glossaire