Anticoagulants

/Anticoagulants

Anticoagulants

2016-06-05T05:34:14+00:00juin 5th, 2016|Commentaires fermés sur Anticoagulants
« Retour au glossaire

Traitements anticoagulants

Les anticoagulants sont une grande famille de médicaments largement utilisés dans le traitement et la prévention des événements thromboemboliques artériels ou veineux.

Huit catégories de médicaments anticoagulants avec 17 molécules différentes sont aujourd’hui disponibles sur le marché : les héparines, le fondaparinux, le danaparoïde, la bivalirudine, le défibrotide, la protéine C, les antivitamines K (AVK) et enfin les anticoagulants oraux directs (AOD).

Héparines

Les héparines catalysent l’inactivation de plusieurs facteurs de la coagulation par l’antithrombine, un inhibiteur naturel de la coagulation.

On distingue l’héparine naturelle non fractionnée (HNF) et les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) dont les propriétés sont différentes.

Les héparines nécessitent une surveillance plaquettaire bien codifiée selon les situations et une surveillance de l’activité anticoagulante pour les HNF. Parce qu’elles sont mieux tolérées, aussi efficaces et plus faciles d’administration en injection sous-cutanée, les HBPM ont remplacé l’HNF dans la plupart de ses indications.

Le fondaparinux est un anti-Xa injectable qui constitue une bonne alternative aux HBPM, sans risque de thrombopénie héparino-induite.

Le danaparoïde est un héparinoïde injectable qui peut également être utilisé en cas de thrombopénie héparino-induite.

La bivalirudine, le défibrotide et la protéine C sont des anticoagulants injectables d’utilisation exclusivement hospitalière et d’indications restreintes.

Les antivitamine K

Les AVK sont administrés per os et rendent inactifs plusieurs facteurs de coagulation en s’opposant au processus de gammacarboxylation.

La dose nécessaire d’AVK doit être ajustée pour chaque malade et au cours du temps selon les résultats de l’International Normalized Ratio (INR).La surveillance d’un traitement par antivitamine K se fait uniquement au moyen de l’INR. La posologie optimale doit être déterminée pour chaque patient.
L’implication du patient par le biais de l’éducation est indispensable au succès du traitement

Le choix de l’anticoagulant dépendra de l’indication, des paramètres liés au patient, et de la bonne connaissance du prescripteur de la molécule.

Synonymes:
héparine, antivitamine K
« Retour au glossaire
NOUS CONTACTER

COMPENSEO

Cabinet du Dr M. SABLON

135 Chemin de Volte
Quartier Domazane
26250 LIVRON SUR DRÔME

Par téléphone:
04 75 60 11 14

Par mail: Contacter le Docteur SABLON
This website uses cookies and third party services. Settings Ok