« Retour au glossaire

Les cathéters veineux centraux de longue durées sont les chambre implantables, les cathéters tunnellisés dédiés à l’hémodialyse, à la nutrition parentérale ou la chimiothérapie anticancéreuse ainsi que le cathéter central inséré par voie périphérique (PICC-line). Les cathéters veineux centraux de longue durée sont utilisés principalement pour l’administration prolongée de chimiothérapie anticancéreuse ou de nutrition parentérale et pour la réalisation de séances d’hémodialyse. Leur utilisation est associée à un risque de contamination microbienne qui conduit à la colonisation du cathéter puis à la survenue d’une infection. Au cours des infections liées aux cathéters, les cocci à Gram positif prédominent : les staphylocoques à coagulase négative sont plus fréquents que les staphylocoques aureus qui restent responsables d’infections sévères avec dissémination viscérale.  Les levures comme Candida spp sont aussi évocatrices d’infection liée au cathéter, notamment chez l’immunodéprimé.  Les bactéries à Gram négatif (Pseudomonas, à degré moindre Klebsiella et Enterobacter spp) sont minoritaires.

« Retour au glossaire