Paralysie plexus brachial

/Paralysie plexus brachial

Paralysie plexus brachial

2017-06-18T09:52:31+00:00juin 18th, 2017|Commentaires fermés sur Paralysie plexus brachial
« Retour au glossaire

Paralysie traumatique du plexus brachial

Dans la très grande majorité des cas, les lésions traumatiques du plexus brachial de l’adulte sont des lésions fermées, résultant d’un étirement du plexus auquel un mécanisme de compression peut être associé.

Il s’agit en règle générale d’un accident de la route, avec un véhicule à deux roues dans 90 % des cas. Le blessé est un homme, jeune (de 15 à 35 ans le plus souvent). Il s’agit d’un étirement du plexus brachial qui fait la corde de l’arc suite à un mouvement forcé d’écartement entre le rachis cervical et la ceinture scapulaire.

Les autres étirements fermés du plexus brachial de l’adulte sont beaucoup plus rares, résultant d’accidents industriels (courroies, tapis roulant), accidents de sport (accident de ski) ou autres (chutes).

Il faut mettre à part les lésions d’étirement ou de compression du plexus brachial qui surviennent sous anesthésie générale et dont le risque doit toujours être prévenu par des précautions élémentaires d’installation de l’opéré.

En fonction de la position du membre supérieur, le mécanisme d’étirement pourra exercer une action prédominante sur telle ou telle partie du plexus brachial. Ainsi, une traction caudale occasionnera surtout des lésions des racines supérieures C5 et C6, une traction latérale concentrera sa force sur C7, une traction crâniale s’appliquera essentiellement sur les racines basses C8 et T1, alors qu’une traction vers l’arrière s’exercera sur toutes les racines.

« Retour au glossaire
NOUS CONTACTER

COMPENSEO

Cabinet du Dr M. SABLON

135 Chemin de Volte
Quartier Domazane
26250 LIVRON SUR DRÔME

Par téléphone:
04 75 60 11 14

Par mail: Contacter le Docteur SABLON
This website uses cookies and third party services. Settings Ok