Appelez nous! 04 75 60 11 14|contact@compenseo.fr

Indemnisation du plexus Brachial

Accueil » Indemnisation du plexus Brachial
Indemnisation du plexus Brachial 2017-06-22T13:41:13+00:00

Évaluation et indemnisation du plexus brachial

Les lésions du plexus brachial traumatique, malgré la limitation de vitesse, demeurent un véritable problème de santé publique, par la gravité des séquelles sur des blessés jeunes, contraints le plus souvent à une réinsertion professionnelle.

plexus brachial

Dans la très grande majorité des cas, les lésions traumatiques du plexus brachial de l’adulte sont des lésions fermées, résultant d’un étirement du plexus auquel un mécanisme de compression peut être associé.

Il s’agit en règle générale d’un accident de la voie publique (72 à 94 % des cas), un accident de moto dans 90 % des cas. Le blessé est un homme, jeune (de 15 à 35 ans le plus souvent). Il s’agit d’un étirement du plexus brachial qui fait la corde de l’arc suite à un mouvement forcé d’écartement entre le rachis cervical et la ceinture scapulaire.

Les autres étirements fermés du plexus brachial de l’adulte sont beaucoup plus rares, résultant d’accidents industriels (courroies, tapis

roulant), sportifs (ski) ou autres (chutes).

Il faut mettre à part les lésions d’étirement ou de compression du plexus brachial qui surviennent sous anesthésie générale et dont le risque doit toujours être prévenu par des précautions élémentaires d’installation de l’opéré.

Les lésions du plexus brachial

En fonction de la position du membre supérieur, le mécanisme d’étirement pourra exercer une action prédominante sur telle ou telle partie du plexus brachial. Ainsi, une traction caudale occasionnera surtout des lésions des racines supérieures C5 et C6, une traction latérale concentrera sa force sur C7, une traction crâniale s’appliquera essentiellement sur les racines basses C8 et T1, alors qu’une traction vers l’arrière s’exercera sur toutes les racines.

Les séquelles des atteintes du plexus brachial

Dans les paralysies totales, les résultats actuels contribuent en tout cas de façon essentielle à une certaine réinsertion sociale. Une épaule stable, une flexion-extension du coude, et une main esthétique sans douleur sont les objectifs que l’on doit se fixer, et atteindre le plus souvent possible, c’est-à-dire à chaque fois que les patients sont référés au chirurgien spécialisé dans des délais raisonnables. Le délai le plus court est le meilleur.

Dans les paralysies plexiques supérieures, les neurotisations directes ulnaire-biceps ou ulnaire-biceps et médian-brachial donnent les meilleurs résultats, de sorte que les greffes à partir de moignons radiculaires, ou les autres transferts nerveux, peuvent être dirigés sur l’épaule.

Les lésions du plexus brachial traumatique, malgré la limitation de vitesse, demeurent un véritable problème de santé publique, par la gravité des séquelles sur des blessés jeunes, contraints le plus souvent à une réinsertion professionnelle.

Le savez vous?

Vous avez toute liberté de choisir votre médecin et aucun expert ou médecin conseil de l’assureur ne peut s’opposer à votre choix
Les frais d‘expertise sont pris en charge par l’assureur
Dans le cadre de la loi Badinter, les frais liés à l’assistance de la victime pour l’expertise médicale sont pris en charge par l’assureur

Seul face aux médecins experts?

Il n’est pas conseillé de se rendre seul à une expertise médicale.

L’expertise médicale est la phase clé du processus d’indemnisation de votre dommage corporel

La présence d’une médecin de recours de votre choix sera capitale lors de la discussion médico-légale aux fins d’évaluation des postes de préjudice.

Contactez le Dr SABLON
Contactez le Dr SABLON
Médecin expert de victimes depuis 2010
04 75 60 11 14

Leave A Comment