Appelez nous! 04 75 60 11 14|contact@compenseo.fr

PIÉTON JE SUIS RENVERSÉ PAR UN VÉHICULE

Accueil » JE SUIS BLESSÉ SUITE A UN ACCIDENT DE LA ROUTE » PIÉTON JE SUIS RENVERSÉ PAR UN VÉHICULE
PIÉTON JE SUIS RENVERSÉ PAR UN VÉHICULE 2017-06-22T18:14:12+00:00

ACCIDENT DE PIETON

Accident de la circulation: la victime est un piéton renversé par un véhicule

Accident de piéton indemnisaionUn exemple de conclusions de rapport expertise médicale suite à un accident de la circulation occasionnant un dommage corporel à une victime piéton.

Les lésions initiales:

Traumatismes cranio facial léger, contusions du rachis cervical, du rachis lombaire, de l’épaule gauche, du poignet gauche, de la hanche et de la cuisse gauche et de la cheville gauche.

quel est le résultat de l’expertise médicale?

Ont été retenus les postes de préjudices suivants:

Incidence professionnelle (IP) : interruption d’un stage et séquelles  reconnues comme entrainant une plus grande pénibilité pour l’emploi d’agent d’entretien.
– Déficit fonctionnel  temporaire (DFT) :DFTT
Souffrances Endurées (ancien Pretium doloris) : 3/7, douleurs physiques et physiologiques. Volumineux hématome péri orbitaire, douleurs à l’épaule, hanche, cuisse, poignet, céphalée…
Déficit Fonctionnel Permanent (DFP ): 7 %
– Préjudice Esthétique Permanent (PEP) : hyper-pigmentation à la face dorsale du poignet de 0,5 cm et sur la région malléolaire externe de la cheville gauche.

Il était important pour cette victime d’obtenir une reconnaissance de la pénibilité pour son emploi et l’indemnisation de l’incidence professionnelle reconnue par le médecin expert lors de l’expertise médicale

Les piétons: une population à risque sur la voie publique

En 2013, 14% des personnes tuées sur la route étaient des piétons.

Les piétons tués sont en majorité des hommes.

Deux populations de piétons représentent la majorités des accidents :

  • les jeunes de moins de 14 ans, très nombreux à être blessés,
  • les personnes âgées de plus de 65 ans, représentant plus de la moitié (52,5%) de la mortalité piétonne.

Près de 2 piétons tués sur 3 circulaient en milieu urbain.

Même s’il y a davantage de piétons tués en dehors ou à proximité des passages pour piétons, 1 piéton sur 3 est tué sur ces passages pour piétons.

Les piétons sont essentiellement tués dans des accidents de la circulation impliquant des voitures de tourisme, le plus souvent lors de déplacements pour la promenade et les loisirs.

La réglementation assimile les rollers à des piétons.

Les usagers de rollers, skate-boards,trottinettes, bien qu’ils utilisent ces objets essentiellement pour les loisirs, se blessent majoritairement dans les rues.

Dans la plupart des cas ils tombent seuls, souvent en raison de leur inexpérience. Seulement 3 % d’entre eux sont accidentés lors d’une collision avec un véhicule motorisé.
Les lésions observées sont assez stéréotypées : avant tout fractures du poignet, de l’avant-bras, de la main, éventuellement déplacées ou comminutives. Cette gravité immédiate est responsable d’hospitalisations et d’actes chirurgicaux. D’autres lésions, plus rares, sont cependant susceptibles d’entraîner des séquelles. Ce sont les lésions crâniennes ou du genou.

Le savez vous?

Vous avez toute liberté de choisir votre médecin et aucun expert ou médecin conseil de l’assureur ne peut s’opposer à votre choix
Les frais d‘expertise sont pris en charge par l’assureur
Dans le cadre de la loi Badinter, les frais liés à l’assistance de la victime pour l’expertise médicale sont pris en charge par l’assureur

Seul face aux médecins experts?

Il n’est pas conseillé de se rendre seul à une expertise médicale.

L’expertise médicale est la phase clé du processus d’indemnisation de votre dommage corporel

La présence d’une médecin de recours de votre choix sera capitale lors de la discussion médico-légale aux fins d’évaluation des postes de préjudice.

Contactez le Dr SABLON
Contactez le Dr SABLON
Médecin expert de victimes depuis 2010
04 75 60 11 14

6 Comments

  1. Marxx 5 novembre 2017 at 21 h 58 min - Reply

    Bonjour ma mere de 76 ans c est fait renversee par une voiture a l etranger(sicile) rapatriee en france elle avait 5 fractures jambe gauche tres importantes et tres douloureuses…depuis el a perdu fonction d son pied gauche touj tres enflé et tres invalidant…egalement plusieurs vertebres touchees elle a subit cimentation pour diminuer douleures « mortelles » comme dit mamam et le tendon a ete touché pdt intervention … resultat toujours douleures dans l dos plusun bras gauche invalidant … notre protection juridique a toujours pas contater le responsable d l accident sur place alors que ca fait un an… et aucune expertise a ete demander que dois-je faire svp

  2. Anis 25 mai 2016 at 12 h 30 min - Reply

    bonjour
    mon fils de 11 ans s’est fait renversé sur un passage piéton le 15 janvier 2016: traumatisme crânien avec perte de connaissance , fracture du fémur opération avec 2 broches , fracture du bassin , 36 jours d hospitalisation.
    quelles démarches faire pour qu’il soit bien indemnises et quelle indemnisation pourrait il avoir svp ?

    • Docteur SABLON 26 mai 2016 at 10 h 30 min - Reply

      Bonjour,

      L’indemnisation du dommage corporel subi par votre enfant va dépendre des conclusions du rapport d’expertise médicale qui sera établi.
      Il convient donc de vous faire assister par un médecin de recourslors des expertises médicales diligentées par la compagnie d’assurance chargée de l’indemnisation du préjudice corporel subi par votre enfant.

      Le médecin de recours ou médecin conseil de victime est un médecin qui dispose d’un diplôme de réparation juridique du dommage corporel et qui n’intervient qu’en faveur des victimes dont il défend les intérêts , face aux médecins experts désignés par les assureurs.

      Bien cordialement

      Docteur SABLON

  3. Venus iris 23 mai 2016 at 23 h 52 min - Reply

    Suite une expertise un accident etantapreson renversé par une voiture l’expert dit dans son rapport souffrances endurées 2/7 c a ketantcl moment ces souffrances pour lui cet expert??

    • Docteur SABLON 24 mai 2016 at 13 h 59 min - Reply

      Bonjour,

      En réponse à vos interrogations sur l’évaluation des souffrances endurées par le médecin expert lors d’une expertise médicale du dommage corporel,il convient de se référer à la nomenclature Dintihac.

      La nomenclature Dintilhac distingue le déficit fonctionnel temporaire du poste de préjudice des souffrances endurées.

      Pour évaluer les souffrances endurées ,le médecin expert va prendre en compte les interventions chirurgicales subies, le caractère douloureux des blessures, des soins, le nombre d’hospitalisations, leur durée, les souffrances psychiques et morales..

      Bien cordialement

      Docteur SABLON

  4. josie29 2 janvier 2016 at 9 h 34 min - Reply

    bonjour,
    ma fille agée de 15 ans s’est faite renversée sur un passage piéton alors que le chauffard a brulé le feu rouge et l’a percutée double fracture ouverte tibia , fracture du bassin,15 jours d’hospitalisation.
    comment évaluer le dommage corporel et psychologique?
    l’assurance me fait comprendre que l’indemnité sera très faible car dixit, elle na pas perdu sa jambe.j’aimerais plus de precisions.merci

Leave A Comment