Appelez nous! 04 75 60 11 14|contact@compenseo.fr

ACCIDENT DE MOTO

Accueil » ACCIDENT DE MOTO
ACCIDENT DE MOTO 2017-06-22T18:26:24+00:00

Indemnisation d’un accident de moto

Les accidents graves de moto génèrent 2 grands types de lésions et de pathologies pour le conducteur comme pour le passager;

accident de motoLes lésions sont essentiellement de 2 types :

Les lésions cérébrales entrainant un traumatisme crânien lié au choc et à la puissante décélération de la tête et donc du cerveau lors de l’accident de moto.

Les lésions médullaires entrainant une paralysie plus ou moins important du corps : perte de l’usage d’un bras (plexus brachial), paralysie ou tétraplégie

Les deux types de lésions simultanés sur le même individu étant aussi possibles.

Si les lésions médullaires permettent une évaluation relativement simple, quoi qu’évolutive,  du handicap, le traumatisme crânien pose plus de problèmes et nécessite beaucoup de temps d’observation. Le trauma crânien peut entrainer un trouble moteur, mais aussi et surtout un trouble cognitif.

Le trouble cognitif s’exprime de multiples façons très variables, subtiles  et difficiles à évaluer.

  • Perte de mémoire
  • Perte de l’attention
  • Désorientation spatiale ou temporelle
  • Fatigue persistante
  • Perte des fonctions exécutives
  • Trouble du comportement
  • Perte d’inhibition

Tout cela définit le handicap invisible remettant en cause sévèrement la vie sociale et donc la capacité de la victime à s’intégrer sur le plan professionnel comme sur le plan familial

Accident de moto
EXEMPLE D’EVALUATION DU DOMMAGE CORPOREL
Accident de la circulation. Victime conducteur de moto.

La nomenclature Dintilhac est utilisée pour évaluer l’ensemble des postes de préjudice

Lésions initiales:

Fracture du cotyle droit, fracture ouverte du fémur droit, important délabrement musculaire de l’appareil extenseur (nécessitant une ostéosynthèse d’urgence). Reprise de l’ostéosynthèse fémorale pour pseudarthrose avec rupture de plaque.

Expertise médicale finale en fixation de la consolidation. Victime de 19 ans à la consolidation.

Suite à une expertise médicale judiciaire, l’indemnisation du blessé a pu être obtenue sur la base de l’évaluation médico-légale

  • Aide par tierce personne temporaire: aidé par son père. Difficultés dans les conditions de reprise de son autonomie. 1h30/j pendant 115 jours
  • Perte d’une année universitaire
  • Déficit fonctionnel temporaire total : mobilité très réduite pendant 7 mois 1/2, aide de son père nécessaire, après hospitalisations et séjour en centre de rééducation de 3 mois et 22 jours
  • Déficit fonctionnel temporaire partiel 4 mois 1/2, appui partiel et une partie de l’autonomie retrouvée, poursuite de soins fonctionnels de rééducation
  • Souffrances endurées importantes: 4,5/7
  • Déficit fonctionnel permanent : 20 %
  • Préjudice d’agrément : impossibilité de pratiquer les arts martiaux chinois (nécessité d’une parfaite intégrité des articulations de la hanche et du genou)
  • Préjudice esthétique permanent : 3/7, cicatrice opératoire longue et oblongue sur la cuisse, aspect scalariforme (points de suture) et pigmentée. Diverses cicatrices au genou et jambe droite.

 

Le savez vous?

Vous avez toute liberté de choisir votre médecin et aucun expert ou médecin conseil de l’assureur ne peut s’opposer à votre choix
Les frais d‘expertise sont pris en charge par l’assureur
Dans le cadre de la loi Badinter, les frais liés à l’assistance de la victime pour l’expertise médicale sont pris en charge par l’assureur

Seul face aux médecins experts?

Il n’est pas conseillé de se rendre seul à une expertise médicale.

L’expertise médicale est la phase clé du processus d’indemnisation de votre dommage corporel

La présence d’une médecin de recours de votre choix sera capitale lors de la discussion médico-légale aux fins d’évaluation des postes de préjudice.

Contactez le Dr SABLON
Contactez le Dr SABLON
Médecin expert de victimes depuis 2010
04 75 60 11 14

Leave A Comment